Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
 

Milan Kundera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
rotko
Invité



MessageSujet: Milan Kundera   Mar 11 Oct - 21:23

Milan Kundera, testaments tardifs, Gallimard .
2070736059
Nettoyage à sec.

Se promener avec Kundera sur le terrain d'exercice du roman est l'occasion d'un bol d'air salutaire. On renoue avec la liberté initiale des écrits en prose qui vont donner naissance au roman. Les rappels d'épisodes de la vie de Panurge chez Rabelais font rire et alimentent la réflexion :
Citation :
"[Panurge] tombe amoureux d'une dame et veut à tout prix l'avoir. Dans l'église, pendant la messe, il lui adresse d'ébouriffantes obscénités [...] et quand elle ne veut pas entendre, il se venge en dispersant sur ses vêtements le sexe d'une chienne en chaleur. Sortant de l'Eglise, tous les chiens des environs (six mille et quatorze dit Rabelais) courent après elle et pissent sur elle".

Le plaisir qu'on prend à lire ne se préoccupe pas de moralité ou de bienséance.Voila qui met un terme à certaines prétentions de soumettre l'écriture aux diktats de la morale ou de la religion. Le roman en effet est "un territoire où le jugement moral est suspendu". Ainsi remet-on doucement à leur place les intrus ; On réhabilite l'humour comme santé de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



MessageSujet: Re: Milan Kundera   Mar 11 Oct - 21:26

Kundera fait donc agréablement des mises au point : Max Brod a créé, dit-il, la "kafkologie", c'est-à-dire, un système d'explications ou de regards sur l'oeuvre qui fait intervenir des éléments extérieurs au texte - élément d'ailleurs parfaitement contestables.
Citation :
"La kafkologie est le discours destiné à kafkologiser Kafka
". Kundera s'en prend donc en particulier à des critiques littéraires (?) qui ont sans cesse recours aux soi-disant données biographiques. Il en donne un exemple avec la courte nouvelle de Hemingway "collines comme des éléphants blancs". On pourrait ajouter aux biographes invétérés les psychanalystes à tout crin.

Tout en cheminant, et par petites touches, Kundera montre la riche palette des grands créateurs. Tantôt on parle d' écriture à propos de Thomas Mann ou de Salman Ruhdie, ou de musique avec Janacek ou Stravinsky.

Au passage, Kundera glisse quelques renseignements sur ses oeuvres :"Dans "la plaisanterie"

,
Citation :
les quatre personnages sont créés ainsi : quatre univers communistes personnels, greffés sur quatre passés européens : Ludvik : le communisme qui pousse sur l'esprit corrosif voltairien; Jaroslav : le communisme en tant que désir de reconstrure le temps patriarcal conservé dans le folklore; Kotska : l'utopie communiste greffée sur l'évangile; Hélène : le communisme, source d'enthousiasme d'un "homo sentimentalis. Tous ces univers sont saisiq au moment d eleur decomposition : quatre formes de désintégration du communisme; ce qui veut dire aussi : effondrement de quatre vieilles aventures européennes "
p 24.
Ce livre en neuf parties et tout petits chapitres n'a rien de pédant . Kundera est très fréquentable !
Comme le fait justement remarquer Pilote, Kundera habite en France, est de nationalité francaise, écrit en français, est édité en France, et pour toutes ces raisons peut/doit être considéré comme un écrivain français. C'est donc ma lecture qui me l'a fait classer, sans doute à tort, dans les autres horizons du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages: 843
Age: 41
Localisation: France
Emploi: ouvrier
Loisirs: littérature
Date d'inscription: 29/01/2006

MessageSujet: Re: Milan Kundera   Dim 29 Jan - 16:23

C'est tout ce que vous avez à dire sur Kundera, sans doute le seul romancier 'francophone' vivant qui aura sa place dans la postérité ? Perso, mis à part ses essais ( comme le récent et affligeant 'le rideau') qui demandent à avoir une culture romanesque que je n'ai pas, je trouve la lecture des romans kundériens proprement...jubilatoires. Le style de Kundera très dépouillé de descriptions inutiles est délicieux à lire. Sur le fond, Kundera créé des personnages très 'philosophes', marqués par les choses de l'Histoire avec un grand H et qui cherchent un bien-être absolu dans leur rapport aux autres et à leur environnement.
Je mets 'l'insoutenable légèreté de l'être' dans mes livres préférés.
_________________
http://doelan.blogspirit.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene


Nombre de messages: 4025
Date d'inscription: 10/05/2005

MessageSujet: Re: Milan Kundera   Dim 29 Jan - 17:34

Moi aussi mais seulement les premiers parce que je trouve que Kundera a beaucoup faibli au point d'en arriver à donner l'impression de s'imiter lui-même.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene


Nombre de messages: 4025
Date d'inscription: 10/05/2005

MessageSujet: Re: Milan Kundera   Lun 28 Jan - 23:07

Des bouquins de Kundera ont été interdits d'entrée en Egypte :


Citation :
LE CAIRE (AFP) - Une série de livres, dont ceux du Franco-Tchèque Milan Kundera ou du Marocain Mohamed Choukri, ont été interdits d'entrée en Egypte à l'occasion de la Foire du Livre du Caire 2008, a appris lundi l'AFP auprès des éditeurs.

_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Milan Kundera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene ::  ::  -