Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
 

Peter Handke censuré par la Comédie française.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Mécréante Suprême
Mécréante Suprême


Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages: 37480
Age: 54
Localisation: A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs: Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription: 06/05/2005

MessageSujet: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Jeu 4 Mai - 18:45

Pour avoir osé se rendre aux obsèque de Slobodan Milosevitch et ne pas caresser le politiquement correct dans le sens du poil,

Le romancier et dramaturge Peter Handke, qui s'est toujours refusé à voir les Bons du côté des Croates et les Méchants exclusivement du côté des Serbes dans le conflit que l'on sait, a vu l'une de ses pièces - qui ne parle ni de Serbie, ni de Croatie - retirée de l'affiche de la Comédie française.

Voyez ici l'article du Monde :

Voyez ici l'article du Monde :

Citation :
Le 18 mars, Peter Handke assistait à l'enterrement de Slobodan Milosevic, l'ex-président de la Serbie, mort le 11 mars alors qu'il était jugé pour génocide et crimes de guerre devant le Tribunal pénal international de La Haye. Suite à un court article publié dans Le Nouvel Observateur - que Peter Handke a décidé d'attaquer en diffamation -, l'administrateur général de la Comédie-Française, Marcel Bozonnet, décidait de déprogrammer la pièce de Peter Handke, Voyage au pays sonore ou l'art de la question, qui devait être mise en scène en janvier-février 2007 au Vieux-Colombier par Bruno Bayen.

"Dégoûté" par toute cette affaire, Peter Handke accepte aujourd'hui d'en parler, même si sa voix, jusqu'alors si calme, devient plus pressée, les mots plus durs, et qu'il s'emporte dès qu'il fait - et s'en excuse - "le politicien".

En 1996, lorsque parut, dans la Süddeutsche Zeitung, le grand quotidien allemand, le texte qui allait devenir Un voyage hivernal vers le Danube, la Save, la Morava et la Drina, Peter Handke se rappelle avoir été qualifié de "terroriste", d'"avocat proserbe". Le quotidien espagnol El Pais y avait même lu une approbation du massacre de Srebenica. "Je n'ai jamais eu de position négationniste, s'insurge Peter Handke. Pourquoi n'ouvre-t-on pas ce livre, mes livres, au lieu de m'accuser ! J'ai écrit sur les victimes serbes parce que personne n'avait écrit sur elles, même si je pense aussi aux victimes croates, aux Musulmans." Parti au pays des "agresseurs" - un terme qu'il refuse -, Peter Handke décide de donner à lire une réalité plus complexe que celle que donnaient "les hordes des agités à distance, lesquels confondent leur métier qui est d'écrire avec celui d'un juge et même avec le rôle d'un démagogue". Il voulait alors, dit-il, "écouter, donner à voir et à réfléchir. Sans juger".


"Je raconte les réfugiés serbes. Personne ne parle de ça. Pourquoi les journaux ne font-ils pas de grands reportages là-dessus ?", s'interroge-t-il, ajoutant : "Je reviens du Kosovo. Il ne reste que deux ou trois villages serbes, littéralement encerclés. Sait-on que l'on jette des pierres sur les bus qui ont gardé des inscriptions cyrilliques ? A quoi pensent les parents albanais pour laisser leurs enfants faire ça ? Il faut qu'on parle de ça, qu'on raconte."

Celui qui a "admiré" la Yougoslavie ("C'est le premier pays en Europe qui s'est libéré quasiment tout seul : ils ont chassé les Allemands") dit avoir été "véritablement en colère contre François Mitterrand d'avoir cédé à Helmut Kohl quand la Croatie et la Slovénie ont réclamé leur indépendance. La guerre était dès lors inévitable. Tout ça au nom de la prétendue amitié franco-allemande. Mais pour moi ça ne vaut rien une amitié qui détruit un grand Etat !"

Pour montrer son opposition à la participation de l'Allemagne à la guerre, Peter Handke rend le prix Georg-Büchner (l'équivalent du prix Goncourt) en 1999. Cette même année, il quitte l'Eglise catholique, après qu'elle eut approuvé le bombardement de la Serbie par l'OTAN et que le pape Jean Paul II eut béatifié le cardinal d'origine croate Alojzije Stepinac, accusé d'avoir soutenu le régime oustachi, milice croate responsable de l'extermination de centaines de milliers de juifs et de Tziganes, ainsi que de sanglants massacres de Serbes.* La même année, Claudio Magris tentait, dans les colonnes du quotidien italien Il Corriere della Sera, de comprendre Handke. L'écrivain italien y voyait "une réaction à l'information unilatérale qui dénonce sans cesse les crimes commis par les hommes de Milosevic mais passe sous silence ceux perpétrés par les hommes du Croate Tudjman et du Musulman Izetbegovic, pourtant nombreux et atroces, mais qui, à la différence des premiers, ne sont pas entrés dans la conscience occidentale".

Mais pourquoi aller à Pozarevac, sur la tombe de Milosevic ? "Je le disais dans les quelques mots que j'ai prononcés à cette occasion : le monde, le prétendu monde, sait tout sur Slobodan Milosevic. Le prétendu monde sait la vérité. C'est pour ça que le prétendu monde est absent aujourd'hui, et pas seulement aujourd'hui, et pas seulement ici (...). Je ne sais pas la vérité. Mais je regarde. J'entends. Je sens. Je me rappelle. Je questionne. C'est pour ça que je suis présent aujourd'hui." Aujourd'hui encore, il refuse le terme de dictateur : "Il a été élu." Et affirme être non pas "pour", mais toujours "avec" les Serbes, et "avec" la Serbie, même si, ajoute-t-il, il ne s'agit en aucun cas d'"insulter un autre peuple".

"Je suis seul et, quand on vit seul, on a tendance à se sentir coupable (c'est la tendance Kafka) ou magnifique. Ce sont les deux dangers. Je ne suis ni coupable ni un héros. Je suis le troisième homme", ajoute-t-il enfin.

Je voudrais bien savoir ce que pensent les mânes de Molière des états d'âme vertueusement bien-pensants de M. Bozonnet ? ...

* : vrai, ça vous étonne, cette béatification ? ... Vous connaissez l'histoire des juifs polonais partis rejoindre les résistants polonais ? ... mais elle est véridique.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."


Albert Samain

http://notabene.forumactif.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages: 564
Age: 26
Localisation: Nancy
Emploi: Etudiant
Loisirs: -
Date d'inscription: 19/12/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Jeu 4 Mai - 19:02

Dois-t-on dissocier l'oeuvre de l'auteur ?

Passer sa pièce serait le cautioner ?
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Masques de Venise
Mécréante Suprême
Mécréante Suprême


Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages: 37480
Age: 54
Localisation: A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs: Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription: 06/05/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Jeu 4 Mai - 19:40

Mais encore faudrait-il admettre que, dans le conflit serbo-croate, les massacres des Croates perpétrés par les Serbes sont plus terribles que ceux perpétrés par les Croates sur les Serbes, et toujours au nom de ces foutues ethno-religions !

C'est complètement aberrant puisque cela revient à dire qu'une population a plus de valeur qu'une autre, qu'une vie a plus de valeur qu'une autre.

"Mein Kampf" est en vente libre et on censure Handke pour une pièce qui n'a rien à voir avec sa prise de position dans le conflit serbo-croate. Encore ces prises de position, rapportées par "Le Monde", me paraissent-elles (c'est personnel) pleines de bon sens : pourquoi parler de certains massacres et pas des autres ? En quoi est-il plus horrible de massacrer un musulman ou un juif pour sa religion que d'abattre un chrétien pour la même raison ?

On peut même pousser la chose jusqu'au bout : dans ce cas, la vie d'un athée, d'un apostat ou d'un agnostique ne vaut plus rien du tout.

Si la pièce choisie était une apologie des massacres de Milosevitch, d'accord : la position de Bozonnet s'expliquerait. Mais ce n'est pas le cas, Bozonnet lui-même l'admet.

Ca revient une fois de plus à faire l'amalgame entre ceux qui aiment le "Voyage ..." de Céline et ceux qui voulaient voir les juifs exterminés. Ou encore à affirmer que tous ceux qui aiment Jean Genêt ont fait de la prison pour vol.

Bref, oui, dissocions l'homme et l'auteur, surtout si les propos qu'on lui prête n'ont pas été prouvés, ce qui est le cas pour Handke, apparemment.

Et puis enfin, regardez tout le battage autour de Cesare Battisti. Lui, ce ne sont pas que de simples propos, si graves soient-ils, qu'on lui reproche. M. Battisti est peut-être sincère quand il déclare que les accusations portées contre lui ne reposent que sur le témoignage d'un repenti. Peut-être n'a-t-il tué personne. Mais si, dans notre pays, on laisse à Battisti, ancien activiste engagé et qui ne le nie pas, le bénéfice du doute, pourquoi ne le laisserait-on pas à Peter Handke ?

C'est le poids unique engendrant deux mesures qui me révolte, moi, là-dedans : comme s'il y avait ceux qu'on peut excuser parce qu'ils "pensent bien" et les autres, les francs-tireurs, les moutons noirs, les vrais rebelles, qu'on ne doit excuser sous aucun prétexte parce qu'ils ne pensent pas comme la masse.

Qui a décrété ça ? Au nom de quel principe ?

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."


Albert Samain

http://notabene.forumactif.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages: 564
Age: 26
Localisation: Nancy
Emploi: Etudiant
Loisirs: -
Date d'inscription: 19/12/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Ven 5 Mai - 18:29

Il a quand même poser une gerbe sur la stèle d'un dictateur non ?
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Masques de Venise
Mécréante Suprême
Mécréante Suprême


Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages: 37480
Age: 54
Localisation: A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs: Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription: 06/05/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Ven 5 Mai - 21:25

Oui, mais cela fait des années qu'il a affirmé douter de la culpabilité de Milosevitch - et plus encore de la façon dont celle-ci était rapportée par les medias.

Il a donc agi en accord avec lui-même. Et il a eu du cran car Milosevics était mort, Handke n'avait aucun intérêt à aller lui dire adieu. On peut lui reprocher son geste mais pourquoi ses pièces qui ne font pas l'apologie du génocide, quel qu'il soit ? (Handke, c'est tout de même un type de gauche, et bigrement à gauche dans les années 70.)

Et même dans cette hypothèse, on ne peut pas interdire une pièce pour sanctionner cette gerbe. Ou alors, c'est la porte ouverte à tout.

"L'Humanité" - qui n'est pourtant pas un organe de droite - soulève le problème ici :

Citation :
Marcel Bozonnet a au moins le courage de ses opinions. Mais tout administrateur qu’il est, cela justifie-t-il pour autant une telle décision ? À la question « accepteriez-vous de programmer l’Église, de Céline ? », il a répondu par la négative. C’est justement là que le bât blesse. Sur quels critères va-t-on programmer ou déprogrammer les auteurs ? Quid de Shakespeare et de son Marchand de Venise ? Claudel, qui figure au programme du Français, ne devrait-il pas être lui aussi déprogrammé pour avoir écrit en son temps une Ode au Maréchal ? Enfin, faut-il instituer un barème de sanctions échelonnées selon la pièce, l’auteur, son pays d’origine, comme le suggère le directeur du Quartz à Brest, dans Libération de jeudi, qui propose de ne jouer Handke dans aucun théâtre européen pendant un an ? Pourquoi pas deux ?

Une pétition intitulée « Ne censurez pas l’oeuvre de Peter Handke » a recueilli de nombreuses signatures dont celles d’Elfriede Jelinek, Luc Bondy, Jean-Yves Masson, Paul Nizon, Patrick Modiano et d’Emir Kusturika. Claus Peymann, directeur du Berliner Ensemble, invite « ses collègues » de la Comédie-Française à revenir sur cette décision. Il rappelle qu’« il n’est venu à l’idée de personne de boycotter les pièces de Jean-Paul Sartre après sa visite au terroriste allemand Andreas Baader en 1974 ». Pour sa part, le ministre de la Culture, qui s’interroge d’une telle décision, a annoncé qu’il recevrait dimanche Peter Handke et Bruno Bayen. S’indigner du sort réservé à la pièce de Handke ne signifie nullement que l’on absout Peter Handke pour ses prises de position sur la guerre dans les Balkans. Après le politiquement correct, va-t-on vers le théâtralement correct ?

Comprends-tu, Fabien, c'est contre cette ligne "correcte" et "bien-pensante" que je m'insurge. Un truc pareil, ça n'a pas le droit d'exister. Surtout pas en France et c'est cela qu'on cherche de plus en plus à nous imposer.

Y en a marre.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."


Albert Samain

http://notabene.forumactif.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages: 564
Age: 26
Localisation: Nancy
Emploi: Etudiant
Loisirs: -
Date d'inscription: 19/12/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Sam 6 Mai - 13:19

Je comprends Masque de Venise, L'exemple le plus flagrant est celui de célinbe cité dans un débat télévisé.

A titre personel ca me gène encore cet gerbe mais l'essentiel est je pense dans la pièce, si elle ne fait pas l'apologie de quelques génocide.

En conclusion, tu m'as convaincu, mais ce Peter Hanke ne m'est absolument pas sympathique.
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Masques de Venise
Mécréante Suprême
Mécréante Suprême


Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages: 37480
Age: 54
Localisation: A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs: Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription: 06/05/2005

MessageSujet: Re: Peter Handke censuré par la Comédie française.   Mar 9 Mai - 11:51

Il paraît en tous cas que les propos imputés à Handke et qu'il aurait tenus sur la tombe de Milosevics étaient pure invention :

Le Monde :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-767768@51-765912,0.html

Voyez encore ici :

Libération :
http://www.liberation.fr/page.php?Article=379495

Le Figaro :
http://www.lefigaro.fr/culture/20060504.FIG000000162_peter_handke_indesirable_au_francais.html

C'est vrai qu'on ne peut approuver le nettoyage ethnique. Là où le bât blesse, c'est quand on n'utilise l'expression que pour un seul des deux camps concernés, les Serbes en l'occurrence.

Je ne suis pas une spécialiste de l'histoire des Balkans mais il faut bien dire que, là-bas, ça a toujours été très "chaud." C'est dans leurs querelles nationalistes, cette fois-ci avec l'Autriche-Hongrie, qu'a pris racine la Grande guerre.

Je crois surtout qu'il y a, des deux côtés, beaucoup de torts - et autant de détresse. Mais qu'il est injuste de méconnaître les souffrances du peuple serbe en ne retenant que ses torts. C'est établir une échelle de valeur choquante alors que les deux peuples ont souffert autant l'un que l'autre - et en souffrent encore.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."


Albert Samain

http://notabene.forumactif.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Peter Handke censuré par la Comédie française.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene ::  ::  -